Le domaine souterrain est un milieu naturel hostile à l'homme. Ne vous y aventurez pas sans avoir prévenu des proches de votre destination, ni sans vous être muni d'un matériel minimum (vêtements chauds, casque de protection et éclairage avec réserve d'autonomie). Les grottes recèlent des trésors mais aussi des dangers. Plutôt que de les explorer seul, demandez à être guidé par des spécialistes du milieu (voir la rubrique Les clubs).

Le gouffre de Rouge-Brûlé

Historique

Gouffre exploré en 1971 par l'U.S.B.L. spéléo et publié partiellement par le Spéléo Club de Metz dans Spéléo L n°1 (S.C. Metz, 1973), sans descriptif. Topographie complétée pour la partie sud par l'U.S.B.L. spéléo en 1976 et publié complètement dans Spéléo L n°14 (Scapoli, 1988).
L'accès à la partie inférieure méridionale a été rendue possible à la suite d'une désobstruction (Scapoli, 1988).
Cavité sans fréquentation récente : la visite du 30 octobre 2009 dans la partie supérieure de la cavité a nécessité une désobstruction de gros blocs à l'entrée sud (l'entrée nord est obstruée). Par ailleurs, le laminoir qui mène à la partie inférieure du gouffre nécessiterait également un léger déblaiement d'argile pour pouvoir passer.

Référence bibliographique :

Données numériques

Coordonnées entrée principale : 838,560 - 501,070 - 310
Développement : 70 m
Dénivellation : 45 m

Plan